jeudi 18 juin 2015

Faites vos cartons.











Bonjour les choupinous.


J'ai le cœur qui bat un peu plus vite à cet article, parce que j'ai une nouvelle pour vous.
Une nouvelle deux en un, comme le shampoing (que je n'utilise plus), une nouvelle qui mûrit depuis plusieurs mois maintenant, une nouvelle double comme les petites glaces italiennes qui fondent vite et qu'on mange là, sur les pavés, en s'en mettant plein les doigts. (Surtout celles à la noisette. Bref, je m'égare.)
Les amis, l'heure est grave.
Les amis, la Pincée de Cel va disparaître. 
Mais...
Mais...
Elle va renaître, aussi.
Ailleurs.

Lorsque j'ai commencé à écrire ici, c'était un peu un jeu, ayant vocation à rester dans les coulisses, et dans l'ombre. Pendant plusieurs années, j'ai publié sans jamais vouloir vraiment être lue par des gens qui ne me connaissaient pas dans la vraie vie, des gens qui ne devaient, pensais-je alors, pas avoir grand chose à faire de mes histoires, de mes photos ni de ma plume.
Et puis, doucement, les choses ont changé.
Vous le savez, vous qui me lisez. Peut-être êtes-vous un lecteur récent. Peut-être avez-vous vu la Pincée de Cél venir doucement sur scène, prendre peu à peu la lumière, à la faveur d'une éclosion tranquille et timide.
Peut-être étiez-vous là tout au début, peut-être que non.
Quelle que soit la manière avec laquelle vous m'avez connue, quelle que soit la durée de votre attachement ici, quelle que soit votre assiduité, je suis profondément touchée par vos apparitions, vos clins d’œil, ici, sur les réseaux sociaux, ou même simplement votre présence. Votre petit « clic ». Vous êtes des centaines à venir chaque jour me lire.
Des centaines !
Je trouve ça assez fou.




En vrai, je suis très timide. Alors, je suis touchée et surprise à l'idée que ce que je peux écrire et partager vous plaise, que vous veniez me voir, anonymes ou non. J'aime le fait que la Pincée de Cel ait évolué, et qu'elle rassemble une petite communauté de lecteurs qui lui ressemble. Je crois que cet espace, de création, de partage de mots, d'idées, de recettes, d'avis, d'images, de réflexions, cette fenêtre ouverte est jolie telle qu'elle est. (C'est le quart d'heure auto-satisfaction. Je vous assure que cette dernière est toute relative. Vous avez le droit de sauter le paragraphe, je vous aime quand même.) J'avais envie d'une promenade qui sente l'été, la campagne, le calme, l'Italie, la vraie vie, les moments gourmands, qui devise de tout et qui, libre comme un matin de vacances, reste simple et sincère. Sans être commerciale, ni professionnelle. Sans avoir d'autre utilité que de faire rêver, encore, rêver un peu plus. Un univers, mon univers, qui est timidement né et qui, sans se prendre au sérieux, me rend toute heureuse. Qui vous donne même, je le crois, peut-être naïvement, un peu de bonheur aussi, un tout petit peu.

Il est temps pour la Pincée de Cel de s'envoler encore un peu plus.
Mon espace va changer, il va changer de nom, de place, de visage.
Mais, il restera toujours le même. Son âme sera la même, exactement.
J'ai hâte... J'ai hâte de continuer à partager avec vous plein de mots.
Ces mots que j'aime tant, depuis toujours.
Ces mots qui s'envolent vers vous.

Tenez vous prêts, j'ai plein d'idées. Plein de recettes. Plein de projets de photos. De partages et de rencontres, d'idées de sujets, de conseils, d'interrogations, de promenades.
Tenez-vous prêts, il y aura des petites surprises, aussi, des cadeaux pour vous, parce que j'adore faire des cadeaux.
Tenez-vous prêts, j'aurai besoin de vous. Pour le faire savoir tout partout autour de vous, pour aider mon nouvel univers à tenir droit, droit dans ses voiles.


Il restera encore un dernier article à la Pincée de Cel, un article en préparation, qui viendra d'ici quelques jours, avant l'été. Un article avant de fermer la porte, de faire une pause, et de tout déménager.
Pour se retrouver dans une maison toute neuve.

Je disais en début d'article que la nouvelle était double, parce qu'en fait, le déménagement de mon espace coïncide avec notre déménagement à nous, en vrai. Nous restons dans notre jolie ville, nous allons simplement déposer nos cartons dans un endroit nouveau, un endroit magique, un endroit tout neuf. Une maison de bois revêtue dont la construction s'achève.
(C'est là que ceux qui me suivent sur Pinterest comprennent pourquoi j'ai épinglé quinze milles photos de cuisines-salons-intérieurs-maisons d'architectes-bibliothèques. Et encore, j'ai plein de tableaux secrets, si vous saviez. Bref.)
Un endroit imaginé juste pour nous, un peu par nous, qui a mis plusieurs années avant de se montrer prêt. La construction d'une maison est une prise de tête grave   charybde et scylla réunis  une belle aventure, et je crois que je vous en parlerai un peu, et surtout que je partagerai certains aspects avec vous. (Peut-être ici.Et ici.)

On se retrouve très vite.(Enfin j'espère. Encore maintenant , je me dis que je suis là à siffloter et que d'un coup d'un seul, tous mes lecteurs vont disparaître, en deux temps trois coups de cuillère à pot. Ma naïveté me perdra.)

Je suis impatiente de savoir vos réactions. J'espère que vous partagerez un peu de mon excitation devant ce double déménagement. J'espère que vous nous suivrez, que cela vous plaira.

Je vous envoie plein de sourires.

 







39 commentaires:

  1. Mais quelles nouvelles fantastiques ! Je pense, sur le coup, que ce qui me chagrinerait c'est de de voir disparaître ton joli nom de blog. Mais connaissant tes talents de poésie, je me dis que celui qui le remplacera laissera toujours autant rêver et sourire.
    Longue vie à ton bel espace de partage, que je savoura chaque fois que j'y viens =)
    Et je te souhaite une trèèèès belle installation dans votre nouvelle maison: après Ulysse, les douze travaux d'Hercule se profilent ;-)
    Merci pour ce petit bout d'un univers où on se sent si bien <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, le changement de nom me chagrinait aussi au départ, mais finalement, c'est plutôt chouette! Ce que j'espère surtout, c'est que le nouveau vous plaira! (En fait, il est à moitié caché quelque part dans cet article, mais chut! :))
      Merci à toi de tes commentaires adorables et de ta présence toute en douceur Emi! <3

      Supprimer
  2. Oh mais ce sont de très belles nouvelles ! Je fais partie des lectrices de l'ombre, je n'avais jamais commenté jusqu'ici mais il est temps pour moi de sortir de mon trou et de te dire que j'aime beaucoup ton blog, ton écriture, ta philosophie de vie et que bien-sûr je te lirai dans ton nouveau chez toi. Passe un belle été dans ta jolie maison en bois et à très vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup, c'est vraiment adorable! Tu représenteras donc toutes les lectrices de l'ombre dans ce commentaire : merci, merci, merci! A très vite (on se retrouve pour un dernier billet avant l'été, quand même! :))

      Supprimer
  3. Oh j'ai hâte de découvrir ton nouvel univers ! J'espère que la transition sera douce... Je t'attendrai sur les quais de ton nouveau port d'attache, impatiente de m'évader à nouveau ailleurs, n'importe où, à bord de ta si jolie plume ! Ta maison a l'air superbe... j'espère que tu nous la feras visiter ! Bon cartons et bon déménagement Céline !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est si gentil Natasha! Tu sais que j'ai souvent pensé, lors de la construction de la maison, à ton article sur la maison de tes rêves? :) Merci à toi de me lire, et, je vous promets, je vous en dirai plus sur ce toit de bois! (Pour les cartons, raaaaah, ne m'en parle paaaas! :))

      Supprimer
  4. Oh là là ! Que de changements :) ! J'ai hâte de voir ton nouveau chez toi virtuel et je suis très contente aussi que tu ais un nouveau chez toi... Ah la construction d'une maison, c'est toute une histoire et je sais de quoi je parle :). Je te souhaite tout pleins de bonheurs dans tes nouvelles maisons (vraie et virtuelle) et plein de joie dans ta vie. A bientôt ! Hélène xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hélène, c'est trop gentil de ta part! A mon tour de te souhaiter plein de joie dans ta vie, avance en dansant... :)

      Supprimer
  5. Oh que de chouettes nouvelles jolie Cél !
    J'ai bien hâte d'en savoir plus bientôt !
    Plein de bisous, et à très vite !
    PS : Et bien sûr je serai du voyage, sans aucune hésitation, même si je suis un peu discrète par ces temps-ci ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Discrète? Maaaais non, tu es bien là, je te vois, moi! ;) Bisous aussi!

      Supprimer
  6. Oh ! Mais quelles belles nouvelles ! Du neuf de partout ! Hâte de te découvrir un peu plus, dans un nouveau chez toi, virtuel et réel. Que ces aventures soient douces ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Déborah, ta réaction me fait chaud au cœur! A très vite alors :)

      Supprimer
  7. Une belle évolution à suivre !

    RépondreSupprimer
  8. Fantastique ! Que de beaux projets. Alors comme tu nous as lancé un défi (implicitement, hein, je vois des défis partout), j'ai essayé de chercher le futur nom "caché dans l'article" et je me dis que ces trois groupes nominaux-là, semés dans ton texte, feraient bien l'affaire :
    - une promenade qui sent l'été
    - une fenêtre ouverte
    - un matin de vacances
    Parce que te lire c'est un peu tout ça ;-) Mais si j'ai tout faux... je saurai patienter ! Bon courage pour tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélène!! Vous ici! :) Merci, merci de tes mots, c'est vraiment, mais vraiment trop gentil, mais je n'en reviens pas!
      Bon, pour le titre, bien joué, mais noooon, pas du tout, try again, rien de tout ça! :) (Cela dit, les idées étaient très bonnes, attends, je vais peut-être tout changer... ;))
      Merci pour le courage!

      Supprimer
    2. Mais oui, toujours ! Je me manifeste peu mais je te lis toujours, plutôt deux fois qu'une. Bises !

      Supprimer
  9. Hâte de goûter à ce nouvel univers,
    parce que s'il vient de toi,
    il sera accueillant, doux, un peu magique.
    À très bientôt,
    K.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hâte de retrouver
      Ceux et celles
      Sans qui
      Rien n'existerait
      Rien ne serait pareil
      Ici
      Et en moi
      Parce qu'il faut des lecteurs de choix pour qu'il y ait
      Des auteurs.

      Supprimer
  10. houàlàlàlàààà !!
    changer de nom??? pfff je veux même pas chercher !! je suis bien trop ignare pour trouverle nouveau nom !!! :D
    mais elle m'a l'air géante cette maison là ...
    je te souhaite plein de courage pour les cartons (et s'il n'y avait que ça ...)
    bonne réadaptation dans ton nouveau chétoua, parce que mine de rien, ça ne se fait pas tout seul !! crois moi !! :p
    (c'est une manie en ce moment que vous avez toutes à déménager?? :D)
    et tu vas trouver le temps d'emménager, de faire un nouveau blog, d'innover en cuisine toussa toussa??? moi, j'dis chapeau !!!! vive la jeunesse!!
    je te fais plein de bisous doux, je t'envoie plein de bonnes ondes et encore des bisous qui donnent du courage petite Cél <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah, oui oui, elle est grande! (Enfin, pendant la construction, elle nous est successivement apparue toute petite, puis trop grande, puis minuscule, puis encore gigantesque... )
      Pour le temps, je vais essayer de le trouver, et surtout, j'irai à mon rythme, hein, je sais que ceux et celles qui me suivent sont SUPER compréhensifs!!
      Merci de tes ondes toujours positives à 10000% Résé, tu illumines toujours le ciel des commentaires!

      Supprimer
  11. Je suis une lectrice récente (depuis le partage de ton blog, son dernier partage du moins, de Mély ), et je suis heureuse d'avoir découvert la pincée de cel pour pouvoir la suivre dans son déménagement et dans tout ce qu'elle nous proposera à l'avenir pour rêver.

    J'en profite pour dire merci et un merci particulier pour l'article sur le pain aux cerises , je l'ai trouvé beau, vraiment beau. Peut-être parce que j'ai moi même réussi à garder mon âme d'enfant pour rêver toujours dans la réalité? ça a dû aider.

    Profitez bien de ce et même de ces moments de bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie, j'en suis très heureuse! Bienvenue ici, merci de tes gentils mots, et bravo à toi qui as su garder ton âme d'enfant, les adultes qui s'en souviennent sont si rares... :)

      Supprimer
  12. waouh c'est génial, félicitations et très vite pour les nouveaux articles :-D
    je vous souhaite tout plein de bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup beaucoup Belinda! A très vite pour le dernier article ici et pour la suite ailleurs!

      Supprimer
  13. Bonjour céline, je ne commente wue très peu, mais je te lis toujours et justement pour l'ambiance qui émane de tes articles, qui me font rêver des vacances de mon enfance, qui sentent bon les prés en été et qui donnent envie de se poser plus souvent pour rêver cinq minutes... Bref, donc je te suivrai - si tu nous indiques bien le chemin, mais là je compte sur toi... A bientôt et bon courage pour ton déménagement !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais quel jolis compliments! Merci Johanna! Pour vous indiquer le chemin, maaaaais oui, bien sûr, je ne vais pas vous laisser dans la nature sans mettre quelques panneaux d'indication! ;) A bientôt!

      Supprimer
  14. Moi aussi je te suis! Où tu iras, j'irai....
    J'aime beaucoup ton blog, les si jolis textes, un régal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Marie! C'est très gentil d'être fidèle comme une ombre à ma destinatiooon ;)

      Supprimer
  15. La pincée de Cel va disparaitre...oh!!!
    Mais la pincée de Cel va continuer... ah!!!!
    Oui, céline, je suis heureuse de te lire, de partager tes coups de gueule ou de joie, de découvrir tes destinations voyage, d'essayer tes recettes.....
    Belle aventure que de rèver une maison, la construire et maintenant la joie de se l'approprier.
    Ton prochain post sera celui, d'un mini aurevoir....
    A bientôt
    Nicmo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette touchante réaction! :) J'ai tellement de chance d'avoir des lecteurs comme toi Nicmo!

      Supprimer
  16. Bon alors moi, à l'instar d'Hélène, j'ai cherché le nom caché dans l'article aussi. J'ai lu trois fois l'article, d'ailleurs et bien entendu, je te suivrai pas dans les cartons parce que j'en ai ras le bol des cartons et que je rêve d'une année sans cartons, mais tu vois, pour la crémaillère quoi.
    Est-ce que ça va s'appeler " droit dans ses voiles " ? Oh, ou bien " trois coups de cuillère à pots " peut-être ?

    Bref, j'ai quand même hâte de savoir, de lire et de lire aussi pour ta nouvelle maison !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais dû me douter que vous seriez joueuses... Bon, j'avoue que je n'ai pas été claire : le "nom caché" n'est pas vraiment caché tel quel, c'est plutôt un clin d’œil appuyé, mais je ne l'ai pas glissé en vrai entier, mille pardons à toutes celles qui ont épluché mon article en cherchant le groupe nominal en question! (Mais vous n'avez pas proposé "bonjour les choupinous". C'est dommage. C'était un excellent titre.)
      Les cartons, je déteste, déteste, déteste!! Mais il paraît que déménager sans, c'est plus compliqué. J'ai surtout hâte de les déballer, en fait. Dans une maison mais tu verrais mais qui déchire de la mort qui tue, THE maison. (On peut donc bien lire que je suis actuellement en pleine motivation pour les faire, ces cartons.)

      Supprimer
  17. Je crois que je suis un peu triste quand même de la fin de la pincée de Cél. J'ai lu l'article et j'ai fait "oh non pourquoi ?" un certain nombre de fois! Je sais déjà que je vais adorer ton prochain blog mais je suis déjà nostalgique de celui là. Il a un petit côté confidentiel, comme une bibliothèque cachée ou un joli salon de thé connu des seuls vrais amateurs de thé. Un endroit où on est accueilli chaleureusement, comme un ami, où on se ressource tranquillement. Où on échange trois mots comme si on se connaissait depuis des années. Ah! S'il te plaît recrée cette ambiance dans ton prochain blog/bibliothèque/salon de thé! :-) Bon on dirait pas, mais je suis enthousiaste de voir ce que tu vas faire quand même! Et de voir que votre maison est finie! Quand j'ai découvert ton blog, j'ai lu avec délectation l'intégralité des articles et je me souviens de m'être étonnée que tu ne parles plus de ce projet! Contente de voir qu'il s'est concrétisé! Beau dimanche Cél!
    Eloïse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh mais c'est trop adorable Eloïse, mais je suis tellement désolée que tu sois déjà nostalgique d'ici! Je te promets, ce sera très bien là-bas! (Dans la vie je suis une vraie grande nostalgique. Une vraie qui pleure si le bol du petit déjeuner habituel est cassé ou si le jean fétiche est vraiment trop vieux et inmettable.) Mais OUI, promis, juré, crois-moi, main sur le cœur, je ferai tout pour conserver l'atmosphère de la Pincée de Cél! Cela n'aura surtout pas vocation à devenir grand boulevard ou gros carrefour, mais bien comme tu le dis, bibliothèque cachée salon de thé douceur tranquille rêverie. Je refais simplement la tapisserie, mais c'est tout!
      Je ne savais pas que certains avaient lu les très vieux articles, les vrais vieux, c'est trop rigolo!
      Merci de tes mots très touchants, Eloïse!

      Supprimer
  18. Comme tu dois avoir hâte d'être installée dans votre nouvelle maison, une maison à votre image dont j'imagine déjà la décoration raffinée et authentique à la fois!! Lumineuse et chaleureuse!!

    Je serai nostalgique de ta Pincée de Cél si mignonne, touchante, poétique mais ce sera une nostalgie douce non amère. Je me souviendrai des photos, des mots, des textes, des pensées, des recettes, de ces petits morceaux de toi. Je sais déjà que ton nouvel espace me plaira. Comment pourrait-il en être autrement? J'ai hâte de découvrir tout cela. En attendant, plein de bonnes ondes pour le déménagement, le vrai, avec les cartons!!

    Bises

    Emeline

    je sais déjà que je serai enchantée de lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, de ces deux perspectives, laquelle me rend le plus impatiente. Te faire découvrir la nouvelle maison, ou t'imaginer découvrir le nouvel espace internet...
      :) Plein de bises, Emeline!

      Supprimer
  19. Coucou ;)

    Moi aussi je sors de l'ombre .. et dans cet 'ailleurs' je suis déjà ravie de savoir que l'on pourra continuer à savourer au propre et au figuré .. savourer de belles et bonnes recettes et savourer la petite musique des mots qui est un régal aussi.

    Un très grand merci pour tous ces partages que je trouve magnifiques, tout simplement :
    les photos, la poésie des choses si bien dites etc. .. oh il y aurait tellement à dire .. dans des moments un peu difficiles cet hiver cette si jolie Pincée de Cel m'a aidée aussi, une grande histoire de faire le gâteau pommes/amandes qui m'a redonné du baume au coeur et du coeur à l'ouvrage, oui oui ;) et dont j'ai parlé tout autour de moi en donnant la recette et surtout le nom de l'inspiratrice, vraiment un si joli univers que j'aurai plaisir donc à retrouver 'ailleurs', et comme tout le monde le dit ici bon déménagement et belle nouvelle vie surtout !

    Olivia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olivia, ton message me touche énormément! Je vais essayer de ne pas décevoir de telles attentes, et je serai vraiment heureuse de continuer à écrire et à partager dans un petit bout d'internet tout proche d'ici.
      Merci pour tes souhaits! A très vite, et merci de tes mots!

      Supprimer

*Merci de vos mots! *