lundi 30 mars 2015

Bientôt, Avril.





Le vent dans les branches. Le vent dans les volets. Le vent dans les cheveux, les mèches folles que l'on fait exprès de ne pas attacher.
Le jour qui s'invite au thé du matin.
Le jour qui s'invite au retour du soir, la fenêtre ouverte un peu plus, un peu plus souvent, un peu plus grand.
Le manteau d'hiver que l'on range. Le gros pull en laine que l'on caresse avant, avant de le mettre de côté. Le coton sur la
Peau.
Attends, je cherche mes ballerines.
La bougie de l'hiver que l'on
Souffle.
La chaleur du soleil sur la joue. Le vent frais. Le vent doux. Le "on pourrait presque manger dehors". Le "on pourrait presque ranger l'écharpe". Le "on pourrait presque avoir envie d'une menthe à l'eau".
La posture de la feuille pliée. L'air qui ruisselle de chaque côté de la colonne vertébrale.
L'odeur de la Jacinthe dans le salon.
Les premières fraises. Les premières fèves. Les oiseaux qui réveillent. Les fourmis qui grimpent sur la jambe, les premiers bourgeons, le retour de la
Vie, le retour de la
Couleur.
S'étirer.

 

Apprendre une nouvelle. Accueillir les émotions...
Attends, je pense.
Faire un gâteau. Faire plein de gâteaux.
Avoir envie de sauter la barrière et de faire des ronds dans l'eau.
La musique fort, danser, la musique éteinte, silence. Écouter.
Le parfum de l'eau de rose...
Changer, mettre un nouveau bijou, sortir sans sac, se sentir libre, apprendre à calmer l'impatience.
Le parfum de l'huile essentielle de Petit Grain.
Laisser fondre jusqu'au bout le carré de chocolat dans la bouche sans croquer.
Une envie de tiède.
Et cette petite robe à fleurs, celle qui donne l'impression qu'on ne voit qu'elle.
Apprendre à
Attendre.

L'arbre, l'arbre qui doit nous trouver fous, l'arbre que l'on serre, l'arbre qui en a vu d'autres.
La posture de l'arbre, plus difficile les yeux fermés.
Les jeux d'ombres sur les mains.
Attends, je veux sentir l'herbe sous les pieds.
Et le vent, le vent encore, le vent piquant, celui qui fait danser les rideaux et les robes à fleurs, celui qui fait tourner la roue de la vie, celui qui nous pousse en avant,
Vif ou
Lent
Indomptable.

Bientôt, Avril.

 
 
   
 
 
 







8 commentaires:

  1. Chouette bijou hommage à Up! et puis, la litanie du vent, c'est rigolo après qu'une amie m'ait fait regarder Du vent dans mes mollets, qui va bien avec la période des renaissances à venir. Si tu ne l'as pas vu, ça pourrait peut-être te plaire, même s'il n'est pas parfait :)
    (Et merci pour les photos et les mots, c'est toujours une zone de paix ici.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui le film de Carine Tardieu! Oui, un joli petit film assez frais, je me souviens que j'avais bien aimé les personnages des parents, dessinés avec délicatesse et très bien interprétés.
      Merci à toi pour ton merci Morgane :)

      Supprimer
  2. Merci pour la douceur matinale <3 de quoi bien commencer la journée =)
    Belle journée Cél !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou jolie Cél !
    C'est rigolo, parce qu'en lisant "Le vent dans les branches", mon cerveau a directement fait le lien avec la chanson "Octobre" de Francis Cabrel (on a les références qu'on a) et donc depuis hier matin, je fredonne "Le vent fera craquer les branches / la brume viendra dans sa robe blanche / Y aura des feuilles partout / Couchées sur les cailloux / Octobre tiendra sa revanche" (je m'arrête là, même si je la connais par cœur).
    Un joli texte comme tu en as l'habitude, de bien beaux souvenirs, des photos inspirantes et un joli sourire aux lèvres.
    Merci jolie Cél, belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais j'adore Cabrel!! Et cette chanson, oh, elle est si jolie... Ravie de te l'avoir mise en tête, même si c'est un autre mois! :)
      Merci pour le merci du sourire, c'est le plus joli compliment que l'on puisse me faire! Bisous Mnémo!

      Supprimer
  4. Comme c'est beau ... Merci pour cette sensibilité frémissante qui nous fait si bien comprendre et partager ton état intérieur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de ce gentil commentaire :)

      Supprimer

*Merci de vos mots! *