lundi 8 décembre 2014

Ring Christmas Cél (2) : mangez vos cadeaux!


Bonjour les amis! 

Vous êtes prêts pour la deuxième étape de cette promenade de Noël?
Alooooors...
 C'est parti les lutinous!

3 idées, aujourd'hui! 




                    L’autre jour, je suis allée dans une épicerie délicieuse, qui se trouve être également un salon de thé, et qui, en période de Noël, se transforme en ruche bourdonnante pleine d’acheteurs souriants et d’effluves de café fraîchement torréfié, de vanille et de chocolat. 

Le cadeau gourmand…


           Cela me fait toujours sourire de voir son succès. Plus que jamais, les gens s’offrent des chocolats rares, des biscuits à la cannelle, des tuiles aux amandes et des thés qui font rêver. Non que cela me déplaise, en grande gourmande que j’ai toujours été, mais je trouve touchant et drôle que Noël soit l’occasion de faire des repas particulièrement délicieux ET de s’offrir mille douceurs qui se mangent en plus. J’entends par là qu’ouvrir une boîte de marrons glacés sous le sapin le jour même où mille délices mijotent dans la cuisine est comme un comble du désir gustatif, un voyage culinaire qui doit précéder Noël et qui se prolongera, après le climax gourmand du jour J, par la dégustation de toutes ces attentions qui se mangent.












 


I. Cuisine-toi toi-même :

le kit à riz au lait






               Parmi les cadeaux gourmands, il y a, de plus en plus si j’en crois les étals de cette épicerie ce jour-là ainsi que les paniers en osier pleins des souriants acheteurs-pères  et mères Noëls qui faisaient la queue, le cadeau en kit.
             Plutôt qu’une boîte de chocolats,  ou un pain d’épices tout fait, le « do it yourself » a la côte : le kit « fabrique tes cookies en rajoutant un œuf », « fabrique ton pain d’épices en rajoutant du miel », « fabrique ton chocolat chaud en trempant ce cube de chocolat dans ton lait chaud ».  Je portais sur ceux-ci un regard attendri,  tiraillée entre des sentiments contraires qui se disputaient sur mes deux épaules comme l’ange et le diable dans Le Sceptre d’Ottokar. D’un côté, sur l’épaule gauche, un petit ange, tenant une harpe et une chaussette en laine verte et rouge, chantonnait avec plaisir qu’un petit kit de gâteau à cuisiner est plus joli, plus poétique qu’un gâteau tout prêt à sortir d’un plastique ou même qu’une sucette rayée rouge et blanche. Oui, ce cadeau appelle au plaisir de cuisiner, il propose un moment, peut-être familial, convivial, et l’odeur du gâteau qui gonfle dans le four, ou du riz au lait qui bout tranquillement (ah, que j’aime cette odeur !), pour des personnes qui ne sont pas forcément coutumières du fait. D’un autre côté, sur l’épaule droite, j’avais le petit diable avec un bonnet de père Noël qui, une calculatrice dans la main, trouvait absolument honteux que ces petites choses coûtassent plus cher que les roues en or du traîneaux du Père Noël et le grelot du premier rêne réunis.
               C’est vrai, les kits à cookies, à chocolat, à riz au lait, à madeleines et j’en passe, c’est joli, mais, honnêtement… c’est tellement dommage d’en acheter, alors que réunir chez soi les ingrédients pour les confectionner est un point de départ de partage gourmand encore un peu plus grand!





            Voilà pourquoi le kit à riz au lait, les amis, c'est totalement la tendance du moment. Un passeport pour un dessert régressif, gourmand, personnalisé et délicieux. Qui fera d'autant plus plaisir que le destinataire saura que vous l'avez adapté juste pour lui...




Pour un kit à riz au lait :

La base :

120 g de riz rond
40 g de sucre blond de canne

Le "Jean de Léry" :
1 petit verre de mangue séchée découpée en lamelles
2 cuillères à soupe de farine de coco
 1 cuillère à café de cannelle

Le "La jeune fille à la perle":
2 cuillères à soupe de cramberries
2 cuillères à soupe de mulberries
1 cuillère à café de vanille

 Tout est permis :
Le "On dirait le sud" : raisins secs + fleurs d'oranger séchées, 
"Pomme d'or" : graines d'anis + pommes séchées + cardamome, 
"C'était à Mégara" : figues séchées + cacao,
"Le chercheur d'or" : caroube + bananes séchées,
"Marco polo" : mesquite + amour en cage séchées  ...

            Après, il n'y aura au destinataire qu'à rajouter 1 litre de lait (de... ce qu'il veut!), et faire bouillir tranquillement!
 N'oubliez pas de mettre la notice au dos du sachet...





(Je me rends compte en écrivant ces lignes que je donne un DIY pour un DIY. Mise en abyme du "fais pas à pas". Énorme! Non?...)
                   
 

 2. Infus et diffus





                 Deuxième étape du cadeau qui se mange : le cadeau qui se boit. (Trépidant et fou glissement d'idée.)
                 Oui, parce que, dans ce genre d'épiceries gourmandes, on achète bien souvent des thés en vrac ou en sachets, des petites tisanes dites "de Noël" que l'on finira avec le dernier rocher au chocolat de Pâques lorsque l'été arrivera en attendant Noël prochain avec impatience. 
                Or... C'est, là encore, totalement personnalisable!
               La solution la plus courante consiste à acheter des feuilles de thé (rouge, vert ou noir, c'est la fête), et à leur associer des fleurs séchées, des écorces ou des fruits séchés, et des épices. Après, on met tout cela dans une jolie boîte, que l'on offre avec, et  c'est mille fois plus magique que n'importe quelle boîte toute prête emballée par la vendeuse que l'acheteur aura à peine touchée... (Même si c'est bien aussi, bien sûr, et je reste persuadée que les cadeaux thés/infusions sont un peu magiques!)
 Bon, mais il y a tout de même un niveau deux ... la fabrication de sachets maison

 



 




 

 

Mais pourquoi, me dites-vous, derrière votre écran, levant les yeux au ciel?...


*Parce que, mes elfiloulous, le sachet maison, c'est mignon. (Et ce pourrait être une raison suffisante.)

*Parce que certains ne sont pas coutumiers du thé ou de la tisane en vrac, ils n'ont pas de passoire ni même de vraie théière, ils sont réticents à procéder "à l'ancienne", ils préfèrent le sachet par commodité, et, bien que contents de votre jolie boîte de thé offerte, ils la laissent en déco sur la cheminée pendant qu'ils trempent leur sachet La Tisanière (tout chimique) dans leur tasse fumante. Avouez, c'est déconcertant. Donc, système D.

*Parce que, en faisant un sachet, vous pouvez y associer un petit mot façon "yogi tea", qui sera lu au moment de la dégustation, une pensée, une citation, un clin d’œil personnalisé qui fera sourire le buveur ou la buveuse, et qui vaut tous les cadeaux de Noël du monde. 

Pour les sachets faits-maison :
-Des filtres à café
-Ficelle, agrafes, carton
-De quoi remplir les sachets : j'ai utilisé du thé rouge Rooibos en vrac et des fleurs de Néroli séchées.

(NB : pensez à prendre de la ficelle en lin, la plus naturelle possible, elle sera dans l'eau avec le reste...)







III. The candy (wo)man can



 



Dernier petit régal qui vient enjoliver les paquets sous le pied du sapin : les bonbons.


 

            Pour Noël, c'est bien connu, il doit y avoir PLEIN de sucettes et compagnie, des caramels mous et durs, des petits nougats individuels, des gros sucres d'orge, et mille autre petites merveilles qui sont souvent des Add On sur les cadeaux ou à côté...
           Pour tout vous avouer, je n'aime ni le caramel, ni les sucettes, ni même le nougat (n'allez pas non plus m'appeler schtroumpf grognon, je peux me régaler de légion d'autres choses, promis!).                 
MAIS...
            J'aime le principe du bonbon. L'idée d'avoir une petite chose sucrée en dose unique (enfin théoriquement) que l'on déballe avec minutie et que l'on laisse fondre dans la bouche en savourant le goût sucré et la texture.
           Donc, c'est une recette qui n'en est pas vraiment une, plutôt une petite idée gourmande que je vous propose ici!


  Essayez, c'est tout simple, et ce sont les meilleurs bonbons du monde!


 

           Trois ingrédients. C'est un trio gagnant dont je suis TO-TA-LE-MENT fan. Si jamais il vous reste de la pâte à bonbons, cela fonctionne plutôt pas mal étalé sur du pain grillé, ou entre deux cerneaux de noix, ou encore sur des rondelles de bananes. 

Les bonbons de Noël maison:
(Pour 8-9 bonbons)

100g de dattes (poids net)*
40g de sésame
1 c. à s. d'eau de fleur d'oranger **

*J'ai utilisé des grosses dattes Medjool très moelleuses. Si vous utilisez des Deglet Noor ou de la pâte de dattes, il faudra les faire tremper une heure dans de l'eau chaude avant de faire le reste de la recette.

**Je ne lésine pas avec la fleur d'oranger. J'aime tellement, mais telllllllement cela que j'ai longtemps cherché la meilleure. Et mon choix est fait, la number one, c'est celle de la marque Cortas, que je fais venir en ligne ici. (Chacun ses priorités...) Dans tous les cas, utilisez de la fleur d'oranger très goûteuse, ou augmentez légèrement la dose. Goûtez et faites selon votre palais...

-Torréfiez à sec les graines de sésame.
-Mixez les dattes avec la moitié des graines de sésame, ajoutez l'eau de fleur d'oranger. Si l'ensemble se mixe mal, ajoutez un tout petit peu d'eau tiède. (Un tout petit peu, allez-y quasiment goutte par goutte, sinon les bonbons seront trop mous!)
-Sur le plan de travail, déposez une boule du mélange de la taille d'une noix. Avec les doigts un peu humides, façonnez-la en parallélépipède rectangle. (En carambar, pour les non matheux.)
-Roulez le bonbon dans le reste de sésame. Il deviendra un peu plus solide après passage au frais.

Les bonbons se conservent au frais une petite quinzaine de jours.
Vous pouvez les emballer individuellement, ou les dévorer tels quels...








Et vous, vous aimez les cadeaux gourmands?

J'espère que ces trois idées vous ont plu!

A bientôt?...








22 commentaires:

  1. non mais c'est quoi ce magasin si splendide??, pfff .. yapa ça ici ... vivement que je déménage tiens !!
    je n'aime pas le riz au lait (euh .... je te raconterais un jour !!) ou alors, il me faut une tonne de caramel :D :D
    superbe idée en tout cas !! je vais en proposer à mon chéri il adoooooooore !!!!!!
    et les bonbons je teste dès que possible!!
    merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, en fait sur ces photos il y a ... plusieurs magasins! :)
      Ah oui je connais bien les récalcitrants au riz au lait! J'avoue que moi j'en raffole littéralement! Surtout le classique, à la vanille, avec quelques raisins secs... Encore tiède!
      Pour les bonbons, tu me diras! Merci de ton passage Résé!

      Supprimer
  2. La dernière recette est odieusement tentante et va tellement faire hurler mes colocs, des militants déterminés de la consommation locale (pis la combo datte/sésame/fleur d'oranger rafle easy le prix de l'exotisme à Québec). Après je pourrais tenter un mix amélanche/graine de courge grillée à l'érable/flocon d'avoine, mais pas sûre que ça tienne... Zut, il faut que j'essaye. En tout cas, les barres finiront dans des crackers grâce à la demoiselle de Better than butter, vos tutos se répondent parfaitement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon c'est si exotique à Quebec? Mais tu sais moi je n'ai JAMAIS entendu parler de l'amélanche, ni de la graine de courge grillée à l'érable!! (Et j'en frémis de gourmandise!) Si cela peut calmer tes collocs, moi je t'envoie les matières premières, si ça te dit!
      Et quelle bonne idée, dans des crakers, mais CARREMENT! Je n'y avais pas pensé ;) Bonne journée Morgane!

      Supprimer
  3. Oooh! Que tes photos sont belles! J'adore celles de la petite épicerie-salon de thé! Les deux premières idées cadeaux je les ai réalisées. Par contre pour les sachets de thé, j'ai cousu en forme de coeur des filtres à thé (avec du fil coton, mais maintenant je me pose des questions par rapport au fil de lin!). Je pense ajouter les bonbons pour mon père féru de dattes! Merci pour ces belles et bonnes idées! Eloïse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh en forme de coeur ce devait être très mignon! Si tu as utilisé du fil de coton blanc tout simple, pas de souci! (C'est même mieux qu'une agrafe!)
      Si ton papa aime les dattes, il devrait adorer ces petits faux carambars!
      Merci à toi de ton gentil commentaire Eloise!

      Supprimer
  4. Merci pour ces belles idées, très inspirantes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Natacha! C'est adorable!

      Supprimer
  5. Tu sais quoi ? Et bien ton deuxième chemin balisé sous les lumières de Noël, c'est encore mieux qu'un marché de Noël ! Si, si, je ne blague pas. Je parviens à humer les odeurs délicates des épices du thé qu'on emballe avec tendresse. Mes yeux brillent devant les couleurs chaudes et dorées de tes photos et j'en viens à me demander si jamais je mets devant les yeux de mon amoureux la recette de tes bonbons, il parviendrait à me la concocter =D J'ai fait ça avec un "bon-cadeau" restant, lui disant nonchalamment: "Tiens mon amour, si jamais tu veux t'en servir..." Résultat, le lendemain j'avais droit à un bon pour un repas réalisé par ses soins ! Alors, si je lui dis: "Regarde, oh, comme elles ont l'air bonnes ces barres au sésame! Qu'est-ce que j'aimerais que l'on m'en offre ! ---à grand renfort de regards et de sourires, parce que les hommes, ça ne comprend que les demandes directes !", peut-être cela fonctionnerait-il ? ;-)

    Des bisous Cél, j'attends lundi prochain avec impatience =)

    Emi Pesch

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah là là, tu m'as fait d'abord rougir (merci Emi!!) puis rire, avec tes histoires de compréhension masculine! OOOOh oui, je connais, l'innocent "regarde, là, dans la vitrine, ce truc me ferait très très plaisir", ou "je n'ai pas lu de livre de cet auteur, il paraît qu'il est bien, surtout ce titre, dont je t'ai parlé hier, et avant-hier, et le jour d'avant, euh..." Ou, oh, ton pain d'épices, il est si bon, si bon! J'en parle à tout le monde! Il y a bien longtemps que tu n'en as pas fait, dis...Pourtant tu es si FORT pour les faire! Tu es le MEILLEUR!"...
      Cela dit, je crois qu'il y a aussi des tentatives dans l'autre sens, tu sais, le "oh, je n'ai plus de chocolat dans le placard", ou "oh, j'ai vu tes tartes au citron, cela m'a donné envie, j'ai même acheté des citrons, si jamais....enfin...."
      :D
      Des bisous Emi! Tu es trop gentille, merci beaucoup, beaucoup!

      Supprimer
  6. C'est un très beau post que tu nous a fait là, comme toujours très poétique, très bien construit, illustré et avec de très belles idées pour Noël.
    Merci de prendre autant soin de nous. Merci de prendre soin de ces fêtes de fin d'année, tu le fais merveilleusement.

    Bisous et à très vite sur la blogosphère ;-)
    Delphine !

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces bonnes idées... Douceur de l'attention particulière, existence matérielle éphémère du cadeau, c'est tout ce que j'aime... Et je n'aime pas les bonbons, comme toi, mais... pas non plus la datte ni la fleur d'oranger, je crois que je vais me rabattre sur le sésame pur à picorer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas la datte ni la fleur d'oranger???? OOOOOOH mais comment est-ce possible? Noooon? :)
      Bon, je te promets de te faire d'autres délices que des bonbons alors! Bisous Manon!

      Supprimer
  8. Han j'adore l'idée du kit à riz au lait... Mais c'est pour combien de personnes ?
    Pour le thé je l'ai déjà fait... Mais pour moi ! J'avoue que j'aime bien les sachets, je trouve que c'est plus pratique que le thé en vrac dans l'infuseur (et puis quelle galère à nettoyer, les feuilles se glissent partout les coquines !).
    Les bonbons ont l'air délicieux, mais je vais rester sage : si je me lançais, je suis sure de tout dévorer !
    En tout cas ce sont de bien belles idées Cél, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le riz au lait est pour 4-5 personnes!
      C'est vrai tu ne fais pas de thé en vrac? Mais c'est bien meilleur pourtant! Et plus pratique! :)) (Même si le nettoyage ne me gêne pas, c'est vrai qu'il peut être fastidieux... Et encore, la boule à thé, c'est pire!)
      Roooo mais lance toi pour les bonbons, c'est tout sain! Promis!
      Merci à toi Mnêmo!
      Bisous et bonne fin de semaine!

      Supprimer
  9. Wow, je suis conquise ! J'ai découvert cet article grâce à Green me up, et je commence à suivre ton blog de ce pas ! Quelles bonnes idées, bravo :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Aline! Ravie de faire ta connaissance :)

      Supprimer
  10. Ohlala, mais tu n'arrêtes jamais, hein... Encore une fois, j'aime tellement cet article !!

    Déjà, le riz au lait. Believe me or not, mais ça fait une éternité que je n'en ai pas mangé. Avant, ma grand mère en préparait tout le temps, du coup on y avait droit toutes les semaines vu qu'on habite vraiment pas loin des chez mes grands parents maternels - paternels, c'est 'un peu' plus loin ;). Mais depuis qu'elle est décédée, je n'en ai jamais remangé (parce que riz au lait, tarte aux pomme, gâteau aux noix, crèmes, compote et gelée de coings, 'bourdons' (c'était la reine des bourdons) et des milliards d'autres choses = mémé pour moi, et ça me fait toujours un gros pincement au cœur quand j'en mange ou en prépare. Mais bref). J'ai bien envie d'offrir ton kit à ma sœurette, je pense que ça lui plaira beaucoup. (d'ailleurs, je lui ai demandé, elle est bien tombée sur Ellis Island au brevet ;-) ).
    Ensuite, les thés. Là, tu me connais, je suis loin d'être une experte. Mais tes petits sachets sont si jolis et tellement mignons que j'ai bien envie de me lancer ! Sinon, il y a un certain thé au chocolat qui attend d'être offert à ma mère... ;-)
    Et puis tes bonbons... A vrai dire, je n'aime pas les bonbons à proprement parler, mais tes petites barres, là, ohlala. Un genre de halva portatif, mais je sens trop la GROSSE tuerie derrière. Je sens qu'ils ne vont pas attende Noël pour être faits, ceux là ;)

    Sinon, j'adore les cadeaux gourmands, mais je crois que je préfère les livres, parce que pour moi, offrir un livre c'est un peu offrir de soi, et si on est doué on peut mettre un petit mot à l'intérieur. Malheureusement, quand j'en offre, ma famille ne les lits pas, juste ma sœur un peu (elle est en L, ça doit être pour ça :P ).

    Bon, et je ne sais pas si j'arriverai à écrire un commentaire court une fois, je suis désolééééeee !

    A très vite :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es TROP gentille Gaëlle! Ah là là, je connais les recettes qui rappellent les êtres chers, et je t'avoue que pour ma part, c'est le contraire, j'ai envie de les manger encore et encore, même si elles n'ont pas exactement le même goût! Je crois que je le vis comme une sorte d'hommage, de pensée affectueuse qui réjouirait la personne si elle était là, si, de là où elle est, elle peut le (sa)voir, qui sait...
      Le riz au lait, c'est drôle, je détestais cela avant, je veux dire, avant de changer mon alimentation! Je trouvais cela trop "calant", écoeurant... Mais maintenant, c'est mon dessert préféré! J'adore le côté porridge bien épais mais avec des grains qui se mâchent, avec du lait d'amande, un peu de vanille, et encore bien chaud... En hiver j'en mange même du "faux" le matin, enfin je recycle un reste de riz cuit nature, je le mélange à du lait végétal, je fais tiédir, un filet de miel... J'a-do-re ça!
      Les bonbons, c'est tout simple, un halva portatif (elle est GENIALE cette expression :D), ou plutôt de la pâte à tartiner portative, tu vois, de la datte mixée avec un petit tour de sésame...
      Ah oui, les livres, c'est sûr que c'est un joli cadeau, et cela ne s'offre pas sans dédicace! :) Mais c'est très personnel, comme cadeau, et difficile à faire... Je suis sûre que ta petite sœur apprécie les tiens à leur juste valeur!
      A bientôt mimi Gaëlle ;)

      Supprimer
  11. Ah oui, et je voulais te demander : où trouves-tu des fleurs d'oranger séchées ?! Je n'en ai jamais vu ! (et il me faut ça, mais ça doit être troooop boooon)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben à Biocoop! Tu n'en as pas?... (Emoticone yeux ébahis) C'est rigolo, j'avoue que je préfère l'eau de fleur d'oranger elle-même pour parfumer les desserts, mais c'est amusant à utiliser en fleurs (et c'est joli, donc c'est utile, dirait le petit prince).

      Supprimer

*Merci de vos mots! *