lundi 1 décembre 2014

Ring Christmas Cél (1) : on emballe








 

Je suis une fille qui emballe.

 

Cette tendance peut choquer et, si elle demeure courante, elle m'est parfois originale.
Oui, j'emballe à toute heure.
Et j'adore ça.
J'emballe, et Le Monde entier peut y passer.
J'emballe avec une délectation partagée, je trouve que c'est le meilleur moment du cadeau, et je fais tout pour faire durer cet avant-goût, cette découverte préliminaire qui appelle l'effeuille à feuille.
Certaines affirment qu'elles n'aiment pas ça. Qu'elles préfèrent laisser ce soin à d'autres pour en venir au fait. Qu'elles n'ont pas toujours l'attirail nécessaire. Moi je fais toujours en sorte d'avoir ce qu'il faut près de moi. Parce que cela peut me prendre n'importe quand.
J'emballe doucement mais avec un plaisir certain.
Je reste persuadée qu'il est nécessaire de le faire avec soin, sans frénésie, sans y passer trop de temps non plus, parce que l'important n'est pas là, quand même. Mais cela apporte tant de plaisirs aux deux, celui qui offre, et celui qui reçoit, qu'au fond, il serait dommage de se priver.
Je ne sais pas depuis combien de temps on emballe, en fait. Sûrement depuis des siècles dans notre civilisation occidentale. Je sais que cette pratique peut choquer nos voisins d'Outre-Atlantique, mais j'avoue que je continue à emballer sans avoir cure des us et coutumes qui ne sont pas les nôtres. Parfois, je fais le choix d'un emballage classique.
Parfois, il sort de l'ordinaire.
Mais l'approche de Noël m'a donné envie de faire le point sur tout cela avec vous.
Bon, je me calme, et j'arrête:)


Les amis, 

j'ai quelque chose à vous annoncer !

 

 

 

Noël approche (merci Josette-les bons tuyaux, me direz-vous, on ne parle que de ça sur toute la blogosphère. C'est vrai, à coup d'articles incroyables, ici et , on nous fait rêver en rouge et blanc, et nos yeux de lecteurs sont pleins d'étoiles en cannelle qui chantent Jingle bells. )
Alors, j'ai eu envie de vous faire un petit marathon de Noël, moi aussi, même si je crains de faire des redites ou de déplaire à certains (je suis désolée!), mais la magie de Noël est douce à semer, non?... Et j'ai trop envie de partager pleeeein de choses liées à tout cela avec vous ! Je lance donc une petite

promenade de Noël

en 4 parties,

une pour chaque Lundi.


Histoire de jouer le compte à rebours...C'est que voilà... Noël, j'adore ça, moi.
Je comprends tout à fait ceux qui n'aiment pas, soyons clairs.
Mais moi, on me dit « Noël », je régresse direct pour revenir au stade pré-collège. L'époque où je n'étais pas une petite fille très démonstrative, mais, sans taper des mains ni éclater d'un rire de grelots, dans ma bulle timide de visage impassible, je me réjouissais. Je souriais du cœur de voir les rues s'illuminer, de sentir l'odeur du sapin chez nous. De compter les semaines, avec mon bonnet qui avait une écharpe cousue de chaque côté pour s'attacher autour du cou (vous n'aviez pas ça, vous ?...) et mon polaire bariolé que j'adorais d'un Amour sans faille. Et dès que les vacances arrivaient, nous regardions des dessins animés de Noël dans lesquels ils font des bonshommes en pain d'épices et de la luge avant de rencontrer les lutins qui ont des stalactites au bout du bonnet.
Donc, chaque année, moi, Noël, cela me réjouit, très sincèrement. Je l'anticipe énormément, je me demande des mois à l'avance ce que je pourrais offrir à l'un, l'une, ou l'autre. Je tiens un petit carnet très précis. Organisée, l'emballeuse.
Et, une fois ces cadeaux prêts, il faut les emballer. Alors j'avais envie de commencer ce marathon de Noël par un petit mot sur le paquet. Je suis vraiment désolée si j'enfonce des portes ouvertes, mais je préfère que certaines choses soient trop dites que pas assez...




 

 

Le paquet, donc.

 

Lorsque l'on fête Noël en famille, surtout en famille-nombreuse, il y a toujours, à la fin des agapes, un gros tas de papier qui est destiné à être jeté. (Dans la poubelle jaune, of course). Ce papier fait toujours un peu mal au cœur, quand même. D'où l'idée... de simplifier le paquet. Voire de faire du paquet récup.
(Je tiens à remercier ma petite sœur qui est la championne en la matière et qui ne manquera pas de se reconnaître, voire de m'accuser de plagier honteusement ces merveilleuses idées. Si tu nous regardes, miss récup-emballeuse... )



Nous y venons :


Pourquoi ne pas acheter du papier cadeau « classique » ?


-Parce que c'est cher. C'est vrai, 2 ou 3 euros (grand minimum) le rouleau, cela augmente sensiblement le budget cadeau, et c'est quand même dommage, parce qu'à choisir, le destinataire préférerait toujours avoir un cadeau un peu plus joli dans un papier pourri qu'une truc minable emballé dans de la feuille d'or (du jardin des Hespérides.)

-Parce que c'est tout sauf écologique. Sans passer auprès de la belle-famille pour la cool-girl-fais-tourner-la-cannelle, quand même, il y a moyen de faire un paquet cadeau sans prendre du papier jetable qui coûte trois pains d'épices et qui est destiné à finir à la poubelle, peu de gens me contrediront.

-Parce que le papier de Noël, il en reste toujours une fin de rouleau après, qu'on ne peut pas réutiliser pour les anniversaires, et on se retrouve en plein mois d'Août avec le rouleau plein de pères Noël parce que les autres rouleaux sont finis, à emballer des lunettes de soleil dans des lutins qui préparent un traineau en se disant que cela fait désordre.

-Parce que c'est tellement commun, le papier acheté. C'est vrai. Essayez de trouver des solutions alternatives : vous n'aurez que des compliments sur votre originalité folle. (Alors que bon, n'exagérons rien.)

-Parce que réutiliser du papier que vous auriez jeté vous libère d'un poids (outre celui du papier lui-même) : c'est le désencombrement de votre propre poubelle jaune.

-Parce que prendre ce temps là pour parfaire le cadeau, c'est un peu la cerise sur le sapin, c'est un peu s'attarder à parfaire le glaçage de la pyramide royale, c'est un peu accorder encore plus d'attention à l'Autre, et Noël est THE période où toutes les marques d'attentions sont bonnes à prendre (et à donner, et à nouer, découper, scotcher, cacheter, empaqueter, emballer!)


Mais alors, crie la foule en délire, j'utilise quoi ?


-Euh... tout.
Tout ce qui vous passe sous la main : papier craft (récupéré ou acheté en rouleau, au pire : cela coûte toujours deux fois moins cher que du papier cadeau, c'est simple et tellement réutilisable!).
Du papier journal (faites-vous plaisir à prendre des vieux journaux. Ceux-ci sont des exemplaires du Monde des années 80 destinés à être jetés par une médiathèque, mais je vous laisse le soin de voir où vous pourrez récupérer des journaux, les sources ne manquent pas.)
Des pages arrachés de revues (culinaires pour moi, on ne se refait pas... C'est vrai, celles qui datent vraiment de plusieurs années, on ne va pas les jeter sans en prélever quelques jolies pages, tout de même ?...)
Des feuilles de brouillon, des photocopies de cours, de textes en trop, des sachets en papier de toute sorte... Ce qu'il y a de bien, c'est que l'on devient rapidement un petit radar Wall-E qui balaie le quotidien d'une lumière infrarouge – détecteur de papier susceptible de servir. (Ne jette pas ton compte rendu de réunion, malheureux, non, donne le moi, ni ce journal gratuit, pauvre fou, stockons, stockons pour subsister (sans papier) jusqu'au Noël nouveau.






Après, à vous de voir comment ajuster tout cela, en ajoutant quelques gribouillis (j'adore cette option), en blanc, ou en couleurs, un joli ruban, une branche, une feuille, un petit chocolat, un sachet de thé, enfin, laissez parler la Cristina Cordula qui est en vous. On peut préférer le paquet ciselé archi-décoré-baroque, le simplissime (Ines de la Fressange-gift), dans tous les cas, vous êtes sûrs de faire sourire et faire plaisir. Mes versions sont loin d'être vraiment artistiques et vraiment jolies, je les publie justement pour inspirer les derniers récalcitrants et pour vous montrer qu'avec pas grand chose, cela peut être mignon quand même!





On se retrouve vite pour des cadeaux un peu plus concrets...

...Et vous, vous emballez ?...


19 commentaires:

  1. Merci Josette les bons tuyaux !
    Mon préféré, c'est celui en papier journal italien, mmm....

    RépondreSupprimer
  2. Je fais partie de l'équipe "papier kraft" en rouleau de je ne sais combien de mètres. Pour le décorer, soit je colle des stickers / gommettes, soit j'écris / dessine avec un feutre argenté (qui est tout sauf écolo, rien que l'odeur ça décolle le papier peint), soit je décore avec des tampons en essayant de faire des motifs réguliers. J'avais pensé coller des petites fleurs en papier que j'aurais fait avec une perforatrice, mais je me dis que c'est peut être un peu fastidieux...
    Sinon parfois je fais rien de spécial sauf mettre du joli masking tape et c'est bien aussi, de même qu'un joli ruban ou du raphia coloré.
    Par contre le papier journal je n'y arriverais pas, déjà que parfois je culpabilise parce que je me dis quand même que je suis "cheap" avec mon papier kraft, alors réutiliser du papier journal ce ne serait pas possible (sauf peut être si c'est un journal étranger) !
    (Remarque pour une fois mon frère aurait une bonne raison pour râler pour les cadeaux que je lui offre à lui et sa famille !)
    Ah et les poches à légumes de la biocoop ou du primeur, mais ça c'est mon côté psychorigide, je ne pourrais pas non plus, parce que c'est froissé !
    Bonne journée jolie Cél !
    (Du coup on va voir si la magie de Noël opère pour moi...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui le masking tape, c'est joli aussi, mais j'avoue que j'ai du mal à en trouver du joli chez moi!
      Oh pour le journal, c'est vrai tu trouves que cela fait cheap? Moi je trouve cela assez artistique, un peu désuet, un peu rappel de l’éphémère médiatisation... Et pour les sachets, ce n'est pas grave que cela soit froissé, au contraire! (Cela dit je comprends ton psycho-rigide réflexe, hein! :))
      J'espère que la magie de Noël te contaminera, ça c'est sûr! C'est si joli, Noël! Plein de bisous en flocons Mnémo!

      Supprimer
  3. Mais Cél, c'est quand tu veux que je pars avec toi en promenade, emmitouflée dans une écharpe en polaire à lever les yeux vers les étoiles filantes électroniques...Tu vois ces petits tubes transparents dans lesquels "tombent" des petites lumières bleu glace ? moi j'y vois des étoiles filantes qui ont pris froid et aussi légère que de la poudreuse ! je suis fascinée par ces guirlandes... :)
    Les emballages... j'avoue que j'adore, surtout regarder l'effet que ça fait, au pied du sapin improvisé. Mes dix doigts ne sont pas très habiles pour faire quelque chose de joli ^^ tes emballages sont splendides, j'adore la petite touche nature avec les petites feuilles et le raphia =)
    PS: mes yeux plein d'étoiles en cannelle brillent encore devant le piquant de ta plume ;-)

    Emi Pesch

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Moi, j'allais, rêvant du divin Platon
      Et de Phidias,
      Et de Salamine et de Marathon,
      Sous l'oeil clignotant des bleus becs de gaz."...

      C'est joli, ton idée d'étoiles filantes, et cela me rappelle le croquis parisien verlainien! :D Je pense que je vois de quelles décorations tu veux parler, même si, par ici, il y a plutôt trois pauvres guirlandes lumineuses sur la place de la boulangerie et c'est tout... En même temps, je crois que lorsque je vais en ville et que je vois les avenues sur-illuminées, je suis (aussi) chagrinée de voir ce gaspillage d'énergie! J'aime mieux les vraies étoiles filantes, celle du ciel loin de la ville... Mais alors, je veux bien me promener avec toi quand tu veux pour voir des étoiles vraies ou branchées Emi! :D
      Merci, merci mille fois, tes compliments me font rougir! Je suis flattée d'avoir des lectrices qui ont ta culture et qui apprécient venir ici, j'en suis rouge jusqu'au bonnet (en polaire)!

      Supprimer
    2. Ma culture ? Mais voyons Cél, je te parle de guirlandes et tu m'offres un poème de Verlaine, c'est plutôt moi qui devrais rougir ! (je ne connaissais pas celui-là d'ailleurs, j'adore cette image gris bleutée, estompée par les haleines dansantes dans le froid ;-) ).
      Belle journée à toi, vivement lundi prochain ;-)

      Emi

      Supprimer
  4. TIP TOP cet article Céline, merci ! Comme toi, j'aime emballer. ;-) Mais contrairement à toi, ce sont toujours les idées qui me manquent alors cet article tombe à pic ! La petit feuille là, mais quelle belle idée ! Et que j'aime quand tu parles d'emballer, tu as toujours les mots qu'il faut. Merci pour cette belle poésie, comme toujours. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es trop mimi, Lili! Merci beaucoup, merci à toi! <3 <3 <3

      Supprimer
  5. hey salut Josette !!
    alors là ....... moi qui récupère plus vite que mon homme jette ..chouette!!
    TU va être mon "méééééeuhhhhhhhh Cél elle a dit..." ♫♫♫♫
    et pour tout te dire .. comme je suis trop nulle en décoooooooo ....... aucune imagination en plus ....
    c'est clair que je vais tout tout tout copier ! na!
    sacrée Josette va !
    des bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Josette te remercie!! :D Mais oui, je veux bien faire office d'alibi sans souci!
      Des bisous aussi, bon emballage Résé! Pas d'âge pour emballer! Zou!
      :)) A vite!

      Supprimer
  6. J'adore, c'est magnifique !
    Moi aussi, je recycle tout en papiers cadeau : revues, journaux, papiers cadeau déjà utilisés, et même, soyons fous, brouillons de thèse et autres joyeusetés dans le même genre (qui ne serait pas heureux à l'idée de recevoir une des premières version de ton cours de rhétorique cicéronienne comparée enrobant délicatement ses plus beaux cadeaux, hein ? je me le demande !).
    Bref, j'aime ton article, j'aime tes idées et j'ai hâte de découvrir ta série de Noël !
    J'ajouterai une petite chose : les exemplaires du Monde semblaient vraiment plus jolis quand nous étions petits... je ne sais jamais quoi faire de toutes ces images colorées qui ornent maintenant nos journaux... (et les journaux anglais, c'est encore pire ! Merci le Daily Mirror ou le Sun pour faire des papiers cadeau glauques et putassiers à souhait !)
    Signée : la cool-girl-fais-tourner-la-cannelle
    (parce qu'elle est quand même géniale, cette expression)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pffff you little chouquinoukoute!! Mais vouiiiii les brouillons de thèse c'est the perfect gift touch! Grave la classe!
      Et comme tu as raison pour les journaux, c'est pour cela que je prends des vieux (oui, on est vieilles, old girl, ces trucs sont des antiquités, ils ont notre âge, damned), ils sont sans pub en couleur monstrueuse! ;) Les journaux anglais, je ne connais pas! J'aime aussi recycler les vieilles cartes routières périmées ou récupérées à Emmaüs, les feuilles blanc cassé qui emballent la vaisselle, mais les bulletins, je n'ose pas, tout de même... (Ni les punitions rendues, par principe, n'entourons pas d'un supplice une douceur...) Pour les brouillons, ma sœur pousse même plus loin en annotant la page en question à destination du lecteur, pour qu'il comprenne bien ce dont il est question dans cette recherche ou ce cours... Il ne faut pas perdre une occasion de s'instruire!

      Yo c'est de la bonne, de la fraiche râpée.

      Supprimer
  7. Eh bien voilà, je suis em-bal-lée !!
    Par toutes ces belles idées de récup d'abord : je ne vais plus regarder mes vieux journaux du même oeil dorénavant.
    J'adore aussi peaufiner les emballages, à condition d'avoir du temps bien sûr : les emballages à la va-vite le 24 au matin, quelle horreur (mais c'est du vécu hélas ;-))
    J'avoue être fan du papier kraft, sobre et chic, customisable à loisirs selon ce qu'on lui associe.
    Et je suis bien sûr emballée par tes mots et ta manière de nous emporter dans cette magie de Noël, à laquelle je suis très sensible. C'est la période chouchou de l'année, où on a envie de cocooner, de faire plaisir.
    Merci pour ces petits instants de bonheur que tu sais si bien distiller, pour notre plus grand plaisir <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage Britt, tu es adorable! Tu m'as fait rire :))
      C'est vrai que le kraft est parfait, il sied à toutes les idées... Tu es une sacrée emballée emballeuse, et ta petite tribu a bien de la chance d'avoir auprès d'elle une maman si généreuse et joyeuse! <3

      Supprimer
  8. Ah, j'aime cet article !! (ah bon, tu ne le savais pas ?) Et je trouve que tu as un vrai talent d'emballeuse ;-)
    J'aime toutes, toutes, toutes les idées que tu nous proposes ! J'adore emballer aussi, d'ailleurs quand il s'agit de faire les paquets cadeaux, je retombe en enfance An-15 ('mais c'est moi qui le faaaaaiiiiis !! ' ;-) ). Sinon, j'adore récupérer les sacs biocoop comme toi, et j'avoue que j'ai un peu de mal à arracher les pages des magazines... Ce que je préfère, c'est de dessiner sur le papier kraft, j'essaye de faire un truc qui ressemble à quelque chose et qui fasse sourire la personne (avec plus ou moins de réussite). Je préfère 10 000 fois un papier cadeau original, pas forcément très réussi, et un peu personnel que les papiers achetés avec un bonhomme en rouge et des rennes dessus...

    Bon, et je rejoins Ophélie sur les photos des journaux, ce sont de vraies horreurs. Dans le Maine Libre (on remarque mes références, hein)(disons que c'est le seul journal que j'ai à disposition ;-) ), la seule page qui n'a pas de photo est celle... des avis de décès/d'obsèques...
    En tout cas, l'idée des feuilles est géniale, j'adooooore celui avec la feuille de fraisier (c'en est bien une, au moins?) et le kraft !

    A bientôt Cél !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pffff <3 <3 <3
      Mais les cadeaux dessinés par toi sont des Œuvres d'Art, aussi!! Si, si crois moi, d'après ce que j'ai vu, je suis archi-méga-fan-admirative-plus-que-devant-les-plus-grands-tableaux!! Tes paquets dessinés à la Gaëlle, mais, par Saint Nicolas, ce sont des flèches en plein cœur!!
      Et en plus tu es botaniste? Non mais on va aller plus vite, en quoi n'es-tu pas douée, toi?....
      A vite, vite! ;)

      Supprimer
  9. Moi, ce sont tes textes et tes photos qui m'emballent...
    C'est Claire qui va être ravie que tu fasses la promo de sa marque de fabrique de l'emballage ! Tu as prévu de lui verser des royalties
    ( en papier vert, bien sûr... ) ? :-)

    RépondreSupprimer
  10. C'est très joli.
    Perso, j'achète des rouleaux de papier cadeau mais qui ne sont pas "typés Noël" parce que je trouve ça moche et parce qu'il n'y a pas que Noël dans la vie... Habituellement, je prends du kraft, mais là, je ne trouvais pas grand chose qui me plaisait. J'ai pris du noir et argent, fait mes paquets. J'ai acheté du bolduc et ai conçu des petites étiquettes...

    RépondreSupprimer

*Merci de vos mots! *