dimanche 3 août 2014

Auguste mois



Nous voilà déjà en Août, les cocos.
C'est fou comme le temps passe.




 Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours préféré Août à Juillet.

 

Juillet, c'est un parfum de révolution, c'est le début de la liberté, c'est l'ivresse du commencement.

Août, c'est la sagesse des prolongations. C'est une détente de l'esprit et du corps qui s’appesantit entre les feuilles des pruniers et les longues soirées d'or.
C'est une succession de nuit étoilées. De cieux clairs. Et le rossignol peut bien mêler son chant à celui de l'alouette, parce que le jour n'en finit pas de se lever, n'en déplaise à Shakespeare. Août, c'est un zénith. Une apothéose qui a la douceur des rires du soir et des champs du blé au coucher du soleil.






Août, c'est la fougue des soirs d'orages, c'est la force du Lion, c'est le pic du calendrier avant d'être celui du mercure, c'est le cœur du concerto. Le plus tendre et le plus juteux du fruit.

Le temps suspendu avant le renouveau.

Je ne saurai exprimer combien j'aime avoir un rythme de vie et de travail qui épouse celui que nous connaissons tous, enfants. Le début, ce n'est pas janvier, voyons, c'est septembre. Août, c'est une saint Sylvestre merveilleuse de force et de chaleur. C'est un réveillon dans l'herbe.













Il y a quelque chose de l'impertinente jeunesse dans Juillet. 
Il y a quelque chose de la ride sage dans Août. Celle au coin des yeux, celle d'avoir trop souri.

Dans Juillet, il y a Jules, le César, le fou, le conquérant, l'homme de guerre. Juillet est une couronne de lauriers à renouvellement perpétuel.

Dans Août, il y a Auguste, l'Octave, pas moins glorieux, pas moins conquérant, mais le vrai premier empereur, l'homme de l'Eneide, l'homme de l'âge d'or. Et puis, Auguste, c'est "Noble", avant tout, et cela lui va bien, au mois d'Août.








Le seul mois à enchaîner 31 jours après un autre mois de 31 jours. Comme pour offrir un nouveau festin après le banquet, comme pour proposer un retour de noces aussi faste que le jour de noces lui-même. Même plus beau, plus doux, parce que l'essentiel est fait, et qu'il n'y a plus qu'à profiter.
Août, c'est un éclair brûlant de générosité.

Juillet est une inspiration éclatante, Août une profonde expiration. Août, c'est la langueur du souffle lent, la détente aux couleurs du soupir, la tendre suspension descendante en forme de solstice.









Et parce que j'aime beaucoup, beaucoup le mois d'Août, j'ai décidé de lui faire honneur en publiant trois petites recettes. Pas compliquées. Des recettes d'été. 
Des recettes qui mettent à l'honneur les fruits d'Auguste.
Les petites baies, celles que l'on a le temps de ramasser en bavardant, celles que l'on se penche pour attraper sans trop s'approcher des barbelés pour ne pas abîmer sa robe légère. 
Les prunes, les premières, les petites vertes tendres.
Les pêches et les melons, ceux qu'aucun arôme chimique ne peut recréer, ce qui ont tellement le goût de l'été et des soirs pieds nus sur la terrasse.


J'espère que je ne vous ai pas trop ennuyés avec mon petit texte, avec mes photos trop nombreuses, que voulez-vous, Août me rend bavarde, peut-être un peu romantique, aussi....
On en reparle sur la terrasse, promis.






1.   PÊCHES ET MELON RÔTIS AU ROMARIN



Oh, c'est une recette toute simple, une vraie recette de soirs de vacances.
Si vous n'aimez pas le melon, remplacez-le par des abricots...(mais c'est dommage!)
Ah là là, ces fruits, juste juteux comme il faut, légèrement cuits en restant entiers, avec la petite touche épicée du miel poivré, et le goût estival du romarin...

Pour 4 personnes
*4 pêches
*Un demi (petit) melon
*3 cuillères à soupe de miel liquide
*Un brin de romarin
*Un tour de moulin à poivre (cela change tout, faites-moi confiance!)






 Préchauffez le four à 180°.
Découper les pèches en quatre, les tranches de melons en bouchées.
Mettez-les dans un plat allant au four, ajoutez sur le dessus le romarin découpé, le miel, le poivre, et mélangez délicatement.
Mettez au four pour environ 20 minutes.

Servez chaud, tiède ou froid, avec un peu de faisselle de chèvre, ou de yaourt, ou de glace, et quelques pignons de pin...















2. PETITS RONDS AUX PRUNES ET SARRASIN

 



Des petits gâteaux, qui sont amusants à faire, jolis à regarder, un peu roots, peut-être, c'est le côté balade dans les champs du mois d'Août.
Oh, essayez, je vous assure que c'est un délice, pour les fans de gâteaux un peu floconneux, pas trop sucrés, au petit goût de coco...
Et puis, il y a toujours cette petite confiture de prune simplifiée, qui déchire tout...Faites-là seulement elle, sans le gâteau autour!




 

(Pour 15 petits ronds)


Pour les biscuits 

-1 œuf de chia* ou un œuf normal
-130 g de flocons de sarrasin
-50 g de farine de sarrasin
-70 g de graines de tournesol
-2 cuillères à soupe rase d'arrow-root
-1 cuillère à soupe de levure
-1 pincée de sel
-70 g d'huile de coco
-80 g de miel
-2 cuillères à soupe de lait
[Facultatif : une cuillère à soupe de mélasse]


*Pour faire un œuf de chia : mélangez une c. à soupe de graines de chia avec 3 c. à soupe d'eau dans un petit bol et laissez reposer 15 minutes.
Pour la fausse confiture de prunes

-200g de prunes (poids dénoyautées, environ 6 prunes)
-5 grosses dattes medjool (ou 7 petites)
-1/2 verre d'eau

Découpez prunes et fruits secs en petits morceaux, et mettez le tout dans une petite casserole. Faites bouillir pendant 15 minutes, en brassant régulièrement (ajoutez de l'eau si le  mélange attache)

Préparez les biscuits :
Préchauffez le four à 180°.
Toastez quelques minutes les flocons. Mélangez les flocons, la farine, l'arrow root, les graines de tournesol. Mixez ce mélange au blender, finement si vous ne voulez pas de côté granuleux, j'avoue que je n'ai mixé qu'un tiers du mélange parce que j'avais envie de sentir un petit croustillant, et que c'était parfait, mais on fait comme on veut.
Ajoutez le sel et la levure. Dans un autre saladier, mélangez l’œuf,  l'huile de coco fondue, le miel, la mélasse si vous en avez (ce n'est pas obligatoire, j'avais juste envie de ce côté un peu réglisse). Versez ce saladier dans le mélange sec. Ajoutez le lait : mettez moins de lait si votre mélange est déjà bien amalgamé, un peu plus s'il se détache trop. On doit obtenir une pâte homogène.




A l'aide de mains un peu humide (c'est plus facile), séparez le mélange en 15 boules. (C'est là que, si vous avez des enfants, éclatez-vous, les cocos.)
Posez les boules sur une plaque recouverte de papier cuisson, aplatissez-les un peu, et creusez légèrement leur centre.
Déposez à l'aide d'une cuillère un peu de confiture dans chacun des petits ronds.

Laissez cuire 15 minutes.


Il restera de la confiture... comment dire... ce n'est pas un souci.






3. LES MUFFINS D'AOÛT

 




Et les petites baies, alors? 





 Des muffins, moelleux comme un soir d'été.

Juste sucrés comme il faut, et même, si l'on veut, sans gluten, sans oeufs ni produits laitiers (mais, encore une fois, archi adaptables.)

Je n'aurai jamais la prétention d'inventer quelque chose de révolutionnaire ici. (La révolution, c'est juillet, on a dit...) Je ne publie que des adaptations de recettes qui sont les miennes, qui sont des remix de plein d'autres que j'ai pu essayer, qui n'ont rien d'incroyable, mais qui ont juste les proportions que j'aime bien.

Donc, ces muffins aux fruits rouges... ont été DÉVORÉS ici. 




(Pour 12-13 gros muffins)

 Mélange sec

*125 g de farine de petit épeautre complet
*125 g de farine de riz complet
*100 g de sucre de canne
*1 pincée de sel
*1/2 sachet de levure





Mélange liquide

*1 banane mûre
*1 petit pot de compote de pomme*
*240 ml de lait de noisette (ou autre)
*2 c. à soupe d'huile de sésame grillé

(*J'ai utilisé un petit pot de compote bio qui traînait dans mon frigo, mais on peut le remplacer par 3 c. à soupe de compote maison, ou une autre banane)

Et : un bol (environ 200g) de petites baies au choix : groseilles, myrtilles, cassis, mûres, framboises... on peut même utiliser du surgelé.







Préchauffez le four à 200°.
Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs.
Dans un autre, écrasez la banane grossièrement (ce n'est pas grave s'il reste de gros bouts), et mélangez les ingrédients liquides.
Versez le mélange liquide sur le mélange sec.
Mélangez brièvement, le mélange doit à peine être homogène.

Ajoutez les fruits rouges, mélangez très peu et très délicatement, juste pour les répartir un peu dans la pâte, mais si l'on mélange trop ils se défont! C'est bon aussi, hein...

Répartissez le mélange dans des moules à muffins préalablement huilés et enfournez pour 30 minutes environ (ils doivent être légèrement dorés.)




Ils sont meilleurs le jour même, mais se congèlent parfaitement bien : il suffit ensuite de les passer quelques secondes au four ou au-dessus du grille-pain pour déguster des muffins frais!







Je vous souhaite à tous un mois d'Août brûlant de douceur.












27 commentaires:

  1. Ennuyeux ton article tu dis ? Que neni !
    J'ai adoré lire tes mots et ta description d'août, je ne l'avais jamais vraiment vu sous cet angle et c'est agréable de le voir ainsi :)
    Tes biscuits me font de l'oeil à un point, tu ne peux pas savoir ! Sarrasin-prune-dattes-coco, comment te dire... Je fonds !
    Et tes petits fruits rotis font doucement écho à ma petite compote de ce midi, avec ma petite nectarine, mon sirop d'agave et une pointe de vanille :) Le poivre, c'est bon partout et même en sucré, il relève le tout, avec la poire il fait aussi merveille, j'en ai mis aussi un peu dans mon porridge de ce matin :)
    Tes photos sont très jolies et propices à l'évasion, au rêve, à la douceur.
    Je t'embrasse, profite bien de ce bel et victorieux mois d'août <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es troooop mimi, Gwenaëlle! Merci merci!!
      La poire? Ooooh, je n'en ai pas encore vu ici! Mmmm, vivement un porridge à la Gwen avec de la poire et du poivre! ;-)
      Profite bien du mois d'Août toi aussi, parmi tes beaux légumes et tes chanceux clients!

      Supprimer
  2. Encore une fois, je suis sous le charme de tant de douceur et de poésie. Un superbe texte, des photos réalisées avec talent et des recettes qui mettent l'eau à la bouche !!! Merci pour ce partage et vraiment... Bravo, j'adore ton univers ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est tellement gentil! Merci! Ce compliment me va droit au coeur!

      Supprimer
  3. Pas de débat entre Juillet et Août ici, en règle générale je travaille pendant les deux mois puisque je n'ai pas énormément de congés, alors je préfère partir hors saison (moins de monde, prix plus doux, températures plus clémentes...).
    Sauf cette année, du fait du peu d'activité, je vais prendre (en catastrpophe), une semaine en Août.
    Le romarin, ça fait plusieurs fois que tu en parles dans des recettes qui m'intéressent, alors j'ai planté quelques brin sur mon balcon. Mais voilà, je ne sais absolument pas l'utiliser : le brin, tu le laisses entier comme ça, ou alors tu détaches les feuilles ?
    (Bonjour, j'ai 30 ans et je ne sais pas utiliser du romarin...)
    Enfin les 3 recettes m'ont l'air plus que sympathiques, en voilà des idées gourmandes qui vont ensoleiller mes goûters !
    Je me demandais juste si pour les petits ronds on pouvait faire un oeuf de graines de lin si on laisse tremper plus longtemps ? J'essaierai pour voir tiens...
    Bonne journée Cél, profite bien de ton mois d'Août !
    PS : et sinon je m'interroge, je n'avais pas répondu à ta réponse de l'article précédent ? J'avais dans l'idée de le faire, mais j'ai un doute...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi, merci Mnêmo! Alors, le romarin, oui, soit tu le mets en branche entière dans ta casserole de ratatouille par exemple mais il faudra l'enlever avant de manger (comme le laurier en fait), soit tu détaches les petites feuilles piquantes, tu les recoupes un peu avec des ciseaux ou à la main, et tu les mélanges à tes fruits ou légumes, c'est ce que je préfère, tu verras, c'est bon...
      Pour l’œuf de lin, pas de souci, bien sûr!
      Tu me diras si tu essaies!
      Et en Août, alors, tu pars en vacances lors de cette semaine bien méritée? Je t'envie de pouvoir partir hors saison, ce doit être agréable, et bien avantageux...
      Même si je ne me plains pas de mon sort ;-)
      Bon goûters et à très vite!
      (Euh, pour l'article précédent, non, je n'ai pas eu de réponse, j'ai vérifié, fébrile, mais non, aucun trop gentil petit mot de la douce Mnémo!)

      Supprimer
    2. Bonjour gentille Cél !
      Merci pour ta réponse concernant le romarin, maintenant je saurai l'utiliser ! Du coup, en plus des pêches rôties, je vais en profiter pour refaire ta recette des crackers à la farine de pois chiches (la première fois j'avais essayé avec des feuilles de basilic).
      Pas de problème pour l’œuf de lin, je te dirai quand j'aurai essayé.
      Je voudrais bien partir un peu, parce que je trouve qu'on "coupe" mieux du quotidien quand on part, mais vu que j'ai du poser des congés de manière précipitée (parce que sinon je dois attendre fin octobre vu mes contraintes de calendrier et que je ne tiendrai pas jusque là !), je n'ai pas encore pu m'occuper de tout ça. Il faut que j'y réfléchisse, ce serait dommage qu'elles aient un goût amer parce que je ne m'en suis pas occupée !
      Merci pour les goûters, je te dirai comment cela s'est passé (bien, sans aucun doute), à bientôt !
      (Et je m'en vais prestement réparer cette erreur et aller publier ma réponse, j'ai bien fait de demander !)

      Supprimer
  4. Moi, j'aime bien le mois d'août parce que c'est le mois de mon anniversaire !
    Et celui d'une de mes filles....Et que l'on célèbre ces naissances léonines ( grrrr ! ) en famille.
    Merci de ce joli texte que P. Delerm ne renierait pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réveille le lion qui sommeille en toi... A très vite, les fauves!

      Supprimer
  5. De l'observation, de la poésie, du romantisme et de la cuisine ! j'adore ! belles vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super gentil Isabelle, merci, merci!!! Belles vacances à toi aussi!

      Supprimer
  6. Quel joli post, plein de photos enchanteresses qui ne risquent pas d'être trop nombreuses ! Ce bourdon ! Et ces recettes, miam miam miam. Je suis contente de voir qu'on utilise le romarin en terre lointaine :-)
    Mais je le confesse, en tant que grande procrastinatrice, je préfère juillet, parce que... y'a encore le temps pour les choses à faire, le travail... Mais en effet, pas début juillet, où on se remet de l'année, plutôt les deux dernières semaines, où je profite pleinement et sans arrière-pensée. Mais j'aime aussi août, et plus encore avec ta description !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah voui, le romarin, ça pousse partout, même dans notre Noooooord ;-)
      Ah ah, je ne voyais pas Juillet comme cela, tu m'as fait rire!
      Allez, il reste encore pleeeein de temps...

      Supprimer
  7. pfiou ......... des photos (c'est chez moi ça??? ^^), des recettes et un texte........
    c'est gala ici aujourd'hui!!!
    me reste plus qu'à : trouver des prunes !!! :d
    et bon sang de bonsoir, de la compote de pommes!! je n'en n'ai jamais!! grrrr
    j'adore l'oeuf de chia ou de lin !! je retiens tintin!!
    passe de bonnes vacances (je pars aussi après le 15 août... moins de monde! ouf! )
    et des bisous tiens!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable Résé! :-D C'est vrai, la nature, chez toi, ressemble à cela?
      Oh les premières prunes arrivent... Et les... mirabelles! Hum! Quel trésor!
      Des bisous aussi, of course!

      Supprimer
  8. Bon ok tes recettes ont l'air aussi bonnes les unes que les autres... !!
    Merci de nous partager tout ça... Je ne manquerai pas de tester une ou deux de ces jolies petites choses ;)
    Bisous !!
    Fafa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est trop gentil Fafa! Merci d'être passée ici, tu es trop mimi! J'espère que pour toi aussi les vacances sont bonnes!
      Bisous aussi!

      Supprimer
  9. Bonjour jolie Cel,

    C'est la première fois que je commente ici, et pourtant j'adore ton univers que j'ai découvert grâce à Ophélie Antigone.
    Je fait et refait ta tartinade de tomates séchées qui a toujours beaucoup de succès façon bruschetta lors d'apéro entre amis !
    Et je viens de terminer les petits ronds à la confiture : super bons, je suis ravie :-)
    Merci pour ces bonnes recettes!!

    Nous allons en Italie en septembre avec mon chéri et commençons le voyage à Florence, du coup j'ai dévoré tes articles précédents.. L'anecdote sur l'orzo m'a fait grandement sourire et je serai heureuse qu'on puisse passer chez cette bonne dame, me délivrerais-tu l'adresse ?

    Toutes tes connaissances littéraires et culturels me laissent admiratives et ta plume de même! C'est un réel plaisir de te lire!

    Oh et je pense, je suis en pleine lecture d'un livre qui pourrait sûrement te plaire : Milles et un jour en Toscane de Marlena de Blasi, Italie, nourriture et simplicité sont au menu, j'ose m'avancer en pensant qu'il te parlera!

    A bientôt !
    Laetitia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laetitia!
      Je suis désolée d'avoir tardé à te répondre, j'étais en vacances dans un endroit où internet fonctionnait assez mal, et je voulais vérifier mes sources avant de... te conseiller quelques jolis restaurants à Florence!
      Oh l'Italie, pfff, tu as tellement de chance! A la mi-saison, en plus, c'est l'idéal...
      J'espère que vous aimerez!
      Donc, à Florence, je ne te conseille pas de musées et autres églises incroyables-magnifiques-époustouflantes à visiter absolument (je devine que vous avez déjà fait une sélection... Il y a tellement à voir, Florence est tellement riche sur le plan culturel et artistique, tout se contemple, tout se laisse admirer dans un tout petit périmètre... Gare au syndrome de Sendhal, qui, en sortant de Santa Croce, se trouva mal d'avoir pu admirer tant de richesse et de beauté de manière si concentrée...;-)) Vous allez vous régaler!)
      Donc, pour le régal des papilles, j'ai retrouvé le nom de ma petite mamie-Orzo!! C'est le"Caffe Latte". Bon, il y a une drôle d'ambiance, là-dedans, comme je le décrivais dans l'article... Mais allez-y rien que pour l'Orzo, ou pour le lait si vous êtes amateurs, c'est top! (Et rien que pour la mamie, si elle est là... <3)
      Sinon, il existe une sorte de chaîne italienne que j'aime beaucoup, c'est "Obika". (Il y en a dans plusieurs villes). C'est une valeur sûre, moderne et agréable, où l'on est certain de bien manger. A la base, c'est un "mozza-bar", un endroit où l'on peut déguster de la mozzarella de plusieurs sortes, et de plusieurs manières. Mais en fait tu peux facilement composer ton menu, déguster des grandes salades, des grandes pizze ou assiettes de pasta qui sont vraiment, vraiment bonnes. Disons que c'est un restaurant facile, abordable, et où tout est vraiment de bonne qualité.
      En autre bonne adresse florentine à tester, plus confidentielle, il y a Lo Stracotto, une petite trattoria vraiment bonne.
      Ah oui, une autre adresse merveilleuse! Là, mieux vaut réserver, où s'y rendre tôt pour être sûr d'avoir de la place car tout est souvent complet : il Santo Bevitore! Incroyable, pas trop cher, et d'une qualité délicieuse, vraiment à tomber par terre. Rien que d'y repenser, j'en ai l'eau à la bouche! ;-)
      Je ferai sans doute un article sur "comment manger en Italie"...mais peut-être es-tu déjà familière de cela?...
      Merci beaucoup pour le livre, je ne connaissais pas, et cela a l'air effectivement très intéressant!
      A bientôt Laetitia, et merci de ton message!

      Supprimer
    2. Oh merci beaucoup pour toutes ces adresses, je n'en attendais pas tant !
      Je vais les noter précieusement et ne manquerait pas de te redire si nous les avons testés, tu m'as également mis l'eau à la bouche.. je trépigne !!

      Et oui oui un article sur le sujet, ce serait une joie!
      Pour tout te dire, je ne suis passée que 2 fois en Italie mais à chaque fois que nous faisons des excursions dans une ville française ou autre (je suis dans la jolie petite Suisse!) ça ne rate pas avec mon amoureux, on cherche l'adresse italienne !! Deux grands fan :-)

      Et pour ma part, j'avais déjà visiter Florence en voyage d'études il y a de ça.. 8 ans! Mais je pense que je serai plus réceptive aux merveilles artistiques aujourd'hui..

      En tout cas, merci d'avoir partager ton séjours là-bas, cela a renforcé mon envie d'y aller.
      Et merci également d'avoir pris le temps de me répondre, je commente si rarement sur internet (aussi timide qu'en réalité!) et je venais tous les jours guetter si tu m'avais répondu hihi..

      Supprimer
    3. Hi hi moi aussi je suis souvent timide!
      Je suis drôlement flattée que tu aies sauté le pas du commentaire, alors!
      J'ai reparlé hier du "Santo Bevitore" avec mon amoureux, qui l'est aussi (amoureux) de cuisine italienne, (enfin de cuisine tout court, mais passons), et il se remémorait ce que nous avions mangé, et nous étions deux incorrigibles gourmands à nous dire aaaaaaaaah mais quand y retournons-nous! Merci de tes mots qui m'ont fait vraiment très plaisir et qui ont permis de faire baver un peu nos deux esprits par la force du souvenir!
      Et à bientôt, prépare bien votre excursion!

      Supprimer
  10. Les petits ronds faits hier sont délicieux et ............irrésistibles !!! merci pour cette belle et bonne recette !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je suis ravie que cela t'ait plu, Isabelle! Merci à toi pour ton petit mot, il me fait très plaisir!

      Supprimer
  11. Ce texte, ennuyeux ?! Quelle drôle d'idée !! Il se dévore tout aussi facilement que tes bien jolies p'tites gourmandises (d'ailleurs, encore des recettes que je résumerai par un "mot" : miam ^^ !) !
    Ah ce fameux mois d'août qui sent les pins secs, qui chatouille le nez de ses poussières de moisson, qui caresse les cheveux de sa douce bise chaude, qui s'éclaire de jolies couleurs orangées ... et qui annonce un été parfois indien ... le renouveau de septembre et toutes les possibilités qui s'offrent à lui ... mais n'anticipons pas trop vite, nous ne sommes encore qu'en août, l'heure viendra pour un septembre enchanteur avec ces couleurs un brin automnale ! Chaque mois en son temps :) !

    Profite bien de chaque instant de ce mois que tu aimes tant !

    (et, clandestinement, je glisse ici un mot -ou deux- sur le post précédent : tout aussi ennuyeux que celui-ci, j'ai évidemment pris un grand plaisir à le lire, te lire ... une vraie petite mine d'informations ô combien digeste et aussi exquise que tous ces mots que tu poses ici !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais qu'en termes galants ces choses-là sont dites! Merci zouglougloute, j'espère que ces quelques mets ont apaisé tes glougloutages l'espace d'un instant, et que ces quelques mots ou fait glouglouté ton cœur l'espace d'un -autre- instant!
      Merci mille fois pour tes glougloutages qui donnent le sourire à n'importe quelle glouglouteuse, et qui donnent envie de continuer à glouglouter ici! Bonne journée! <3

      Supprimer
  12. Oh... comme tu m'avais manqué pendant mon break ! J'ai toujours autant de plaisir à te lire et à regarder tes photos !
    Bisous

    RépondreSupprimer

*Merci de vos mots! *