jeudi 10 octobre 2013

Nature et Culture

Hier, nous avons appris que Marilyn Monroe s'était fait refaire le menton.
Trahison, je crie ton nom.

Tout le monde s'offusque, se dit que le mythe s'écroule, et les micro-trottoirs accumulent les commentaires à la fois déçus et accusateurs.

Dans notre société du culturel, nous sommes pourtant tous tellement sensibles à ce qui n'a pas été modifié, ce qui est de l'ordre du naturel, du "tel que ce devait être"...ou peut-être plus précisément "tel que c'était à l'origine". Autrement dit, chercher, par le soin et la chirurgie, à retrouver une deuxième jeunesse, choque moins que chercher une modification pure du corps. "Je n'ai jamais eu recours au bistouri, juste un petit lifting, ce n'est pas pareil..."

Gagnez dix ans, promettent les publicités des cosmétiques. Et la modification du corps (si elle a vraiment lieu!) aura pour excuse d'être un peu naturelle puisqu'elle ne fait que permettre de regagner un état qui était bien là, à un moment.
Pourtant, si on prend du recul, le plus naturel n'est-il pas de laisser la nature évoluer?...
Moi, Marilyn Monroe, je retiens surtout qu'elle n'était pas si maligne, parce que son menton, tout le monde s'en fichait. Sa beauté, sa si grande force de séduction, elle l'avait naturellement, justement, dans chacun de ses gestes, de ses allures, dans le tout harmonieux de son corps. Trois coups de scalpel n'ont rien changé. Je ne me sens pas dupée par une fausse beauté, je me sens attristée qu'une des plus belles femmes du monde ait pu elle aussi croire qu'elle pouvait s'embellir en se modifiant...

Et j'en profite pour renvoyer la balle à plusieurs copines bloggeuses qui publient leurs bons plans des soins de l'automne. J'ai découvert pour ma part une gamme de soin dont je ne me passe plus : pour la première fois de ma petite vie, j'ai essayé VRAIMENT de mettre matin et soir de mettre les produits d'une même gamme, censés s'accorder et se compléter. Verdict? Ma peau n'a jamais été aussi jolie.
La beauté, la vraie, est insaisissable. Tous ces petits soins aident à l'éclaircir un peu, mais ils sont secondaires. Ils permettent de se faire plaisir, de mettre éventuellement un peu plus de contrastes dans la photo d'ensemble, mais ils ne feront pas de miracle. Ce sont des petites pépites sucrées sur l'assiette, elles doivent rester à leur place...
Je sais que mon visage se flétrira, que d'ici quelques années, je rêverais peut-être d'un coup de bistouri sur le menton. J'espère que non. Dans tous les cas, j'espère que j'aurai le recul nécessaire pour me rappeler l'histoire de Marilyn Monroe, et pour me rappeler que la nature fait son ouvrage sans enlaidir. Simplement, elle suit son cours. Et il y a une vraie beauté, là-dedans...



Soins DECLEOR, aux huiles essentielles, absolument délicieux à l'odeur, parfaits en texture, et aux résultats approuvés!
Le matin :  Serum aromessance NEROLI, fluide et apaisant, + crème Hydrafloral Antipollution Nectar de Fleurs...
Le soir : (après lait démaquillant) : Baume Aroma night, très épais, à chauffer au creux de sa main avant d'appliquer en massages.
Ces produits peuvent paraître chers, mais ils sont vraiment d'une qualité que je n'avais JAMAIS testée auparavant. En plus, une très petite quantité de chaque suffit à chaque application, ce qui les fait durer au final très longtemps.
Surtout, cela fait du petit rituel beauté du matin et du soir un vrai plaisir tout en douceur!



3 commentaires:

  1. Je ne vois pas ce qui choque les gens, rien de nouveau sous le soleil : nez refait, peroxydation des cheveux, lavements pour rentrer dans les robes... Norma Jean s'est fabriquée et torturée, et ce côté toc et fragile faisait partie de son charme.

    Sinon, sur cette photo tu es magnifique et radieuse : je trouve vraiment ce profil, avec l'oeil dessiné, les cheveux placés ainsi, digne d'une sculpture moderne particulièrement réussie! Ces soins te réussissent, sans aucun doute :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces compliments qui me font rougir sous la crème ;-)
      Je suis tout à fait d'accord avec l'idée que ce côté toc et fragile participait de sa beauté, de sa force de séduction.
      Une beauté pleine de doutes et superficielle à la fois...
      Bon, mais toi, en parlant de beauté, j'ai hâte de te voir!

      Supprimer
  2. Hmmm... Je prends note, vu que je suis toujours à la recherche DU produit...
    Surtout en hiver, quand il fait bien froid dehors, puis chaud dedans, sans soleil, avec une alimentation qui laisse parfois à désirer...

    RépondreSupprimer

*Merci de vos mots! *