samedi 16 juin 2012

A l'ancienne


"Gérard, tu ne devineras jamais. Ce matin, au marché, y'a une fille, elle a pris en photo ma balance.
-Les gens deviennent fous.
-Elle voulait de ma roquette. Et de mes tétragones. Et une photo.
-De la balance?
-Une jeune. C'était un moment compliqué en plus, parce qu'une autre dame voulait aussi de la roquette, et elle était partie réserver les fraises de l'étal derrière. Mais le coup de la photo, c'est nouveau, ça.
-Elle a payé, au moins?
-Oui. Enfin, c'est le petit jeune homme qui a payé. Elle, je lui ai demandé quand serait développée la photo. Lui, il cherchait des yeux des fraises, mais il n'y en avait plus. L'autre dame, pendant ce temps, elle avait tout pris, tu vois...
-Où va le monde..."









1 commentaire:

  1. On peut encore jouer à la marchande, alors... Ca fait du bien de voir ces petites résistances du passé, merci !

    RépondreSupprimer

*Merci de vos mots! *