lundi 30 avril 2012

A la demande générale!

Bon, je publie ici, et enfin, une recette simplissime, parce que plusieurs personnes me l'ont demandée, et pour récapituler à l'intention d'une certaine jolie brunette qui pense être un cas désespéré de la cuisine. Celle-ci, je lui rappelle que rien n'est perdu, qu'il faut poursuivre la lutte, que la persévérance et l'effort viendront à bout d'une prédestination malheureuse. Et je lui dis à nouveau qu'aucune mauvaise fée ne s'est penchée sur son berceau pour la condamner à une vie faite de plats touts prêts : j'en sais quelque chose, j'y étais, près du berceau! Et j'ai hâte qu'elle m'invite à manger des pâtes, parce que j'adore manger avec elle, même des trucs bizarres...

Recette simplissime donc, et inratable (ahemmm), et même customisable! On peut choisir l'arôme que l'on veut, en fonction de son humeur. C'est un petit dessert frais et léger, qui vient bien conclure un repas, qu'il s'agisse d'un repas quotidien ou d'une petite fête...



Petites pannacottas
(Pour 4 verrines)

 25 cl de lait (de vache, ou bio : d'amande, ou de soja...)
40g de sucre blond
1 c. à café rase d'agar-agar
20 cl de crème (crème fraiche, ou d'amande, ou de soja : là encore, on peut varier...)

Dans une casserole, mélanger le lait, le sucre, l'agar-agar. Porter à ébullition. Retirer du feu et mélanger avec la crème. Répartir dans quatre verrines, laisser refroidir et mettre au frigo au moins 3 heures avant dégustation.

C'est une base toute simple, que nous aimons décliner à l'infini : soit dans la casserole (on peut mettre du café soluble, du cacao, du miel, de la vanille, de la fleur d'oranger...), soit sur le dessus des pannacottas une fois qu'elles sont fermes (des biscuits émiettés, de la confiture de fruits rouges, des copeaux de chocolat, ou de noisette...)

A chacun de composer avec ce qu'il aime!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

*Merci de vos mots! *